La véritable histoire de la pizza


Le terme « pizza » apparait dès 987 après JC !

Il pourrait venir du latin « pinsa » du verbe « pinsere » signifiant « étaler ». Autre possibilité, il pourrait être de façon plus surprenante de l’allemand « bisso », morceau de pain, ou bien du grec « pitta », fouace … en d’autres termes, une sorte de galette aplatie.

Au tout départ, la pizza se présentait sous un nombre élevé et très diversifié de formes. Elle pouvait par exemple être sucrée aussi bien que salée, et sans parler de la diversité de garniture, même la cuisson n’était pas fixée entre le four et la poêle.

A la base, on pouvait acheter et consommer ce plat populaire sur le bord des chemins dans les villages : une sorte de pâte à pain, à la limite agrémentée d’un peu d’huile sur le dessus.

Notre pizza actuelle découle très largement de l’introduction de son ingrédient principal en Europe au XVIIe siècle, la tomate.

tomates-grappe

La pizza actuelle pourrait être originaire de Naples, où elle a rapidement connu semble t-il un grand succès. Elle a constitué une des bases de l’alimentation du peuple.

Sa consommation a encore augmenté lorsque la Reine Margherita montra publiquement son intérêt pour ce plat.

Par la suite, elle demandera au chef Rafaelle Esposito de lui préparer au palais même plusieurs de ces pizzas. Rafaelle s’exécuta et proposa à la reine plusieurs recettes, dont la « Pomodoro y Mozzarella » .

Celle-ci devint la préférée de la reine, qui tint à remercier son chef cuisinier par écrit. Celui-ci en retour donna le nom de Margherita à cette pizza, qui composée de tomates, fromage et basilic était également aux couleurs du drapeau italien.

pizza-margherita-1

Si sa diffusion et sa popularité dans toute l’Italie a été constante depuis l’invention de la pizza Margherita, c’est seulement après la fin de la Seconde Guerre Mondiale que la pizza a commencé à se répandre dans le monde entier et à connaître sa popularité d’aujourd’hui.

Voir la carte des pizzas de La Serenissima

Share